Un habitant de Changsha peut s’acheter un logement avec 6,67 ans de revenus

Laura
french.china.org.cn, Mis à jour le 20. 03. 2018


Selon le rapport publié récemment par le think tank Zhongfang sur le rapport prix du logement/revenus dans 35 grandes villes chinoises en 2017, l’indice concerné est de 10/1 dans 23 de ces villes, soit 2 villes de plus en comparaison avec 2016 (Xuzhou et Chongqing,); le même indice est de 15/1 dans 7 villes, au même niveau qu’en 2016.

Le rapport prix du logement/revenus a diminué dans seulement 9 villes en 2017 en comparaison avec 2016, tandis qu’il continue à grimper dans 70% des villes, ce qui signifie que l’écart entre les revenus disponibles par personne et les prix du logement se creuse davantage.

Le rapport prix du logement/revenus de Changsha se classe à la dernière place parmi les 35 villes analysées, la pression pour l’achat du logement y étant relativement faible. Selon les prévisions faites dans le rapport publié par le think tank Zhongfang, un ménage de Changsha aux revenus moyens peut s’acheter un logement de 110 mètres carrés avec 6,67 ans de revenus, à condition de ne rien dépenser dans la vie quotidienne et que le prix du logement n’augmente pas.

Toujours selon le rapport de Zhongfang, les villes occupant les 10 premières places (et étant donc les plus chères) sont respectivement Shenzhen, Sanya, Shanghai, Beijing, Xiamen, Fuzhou, Zhuhai, Haikou, Hangzhou et Shijiazhuang, où le rapport prix du logement/revenus dépasse en moyenne 14/1. Cela veut dire qu’un ménage qui veut s’acheter un nouveau logement de 110 mètres carrés (la surface bâtie par habitant dans les agglomérations urbaines était de 36,6 mètres carrés en 2016) doit attendre plus de 14 ans, toujours à condition que le prix du logement n’augmente pas et qu’il dépense tous ses revenus dans l’achat du logement.

Pour ceux qui veulent acheter un logement, plus le prix est élevé, plus leur pression est grande pour l’apport minimal requis et le paiement mensuel. Le rapport prix du logement/revenus est de 25/1 à Shenzhen, Sanya, Shanghai, Beijing et Xiamen. Le prix moyen des nouveaux logements dans ces 5 villes en 2017 est également très élevé par rapport au niveau national. Les 4 villes où les prix du logement sont les plus élevés en Chine sont aujourd’hui Beijing, Shanghai, Shenzhen et Xiamen, alors que Beijing, Shanghai, Guangzhou et Shenzhen occupaient cette place en 2016.

Suivez-nous sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.