Changsha, une capitale gastronomique de rang international

Laura
french.china.org.cn, Mis à jour le 28. 12. 2017


Le 21 décembre, la Fédération mondiale de la cuisine chinoise a attribué le titre de « capitale gastronomique internationale » à la ville de Changsha, à la foire de la gastronomie du patrimoine immatériel de la ville.

Mme Wang Xiaoqin, ancienne vice-présidente du Comité provincial du Hunan de la Conférence consultative politique du peuple chinois, a affirmé dans son discours que Changsha, chef-lieu du Hunan et pays natal de la cuisine de la province, a une longue tradition culinaire, une culture gastronomique diversifiée et un secteur de la restauration très prospère. Comme le montrent les découvertes archéologiques dans les tombeaux des Han à Mawangdui en 1972, la culture des céréales à Changsha a atteint un niveau très élevé sous les Han de l’Ouest (202 av. J.-C. – 8 ap. J.-C.) puisque la manière de faire la cuisine et la majorité de condiments utilisés à cette époque-là sont encore en usage 2000 ans plus tard. Le restaurant du Palais du feu, doté d’une histoire de 440 ans, accueille encore aujourd’hui des clients. La gastronomie est profondément enracinée dans l’histoire de la ville.

Changsha compte désormais 300 restaurants appartenant à des chaînes de restauration étrangères, ainsi que de nombreux restaurants de style européen, américain et d’Asie du Sud-Est. La ville accorde une grande importance à la protection et au soutien des restaurants locaux anciens, ce qui explique la croissance continue de ces pionniers comme le Palais du feu, le restaurant Yangyuxing et le restaurant Yuloudong. La ville compte actuellement seize entreprises d’anciennes marques chinoises et dix-neuf entreprises d’anciennes marques du Hunan, dont plus de 75 % sont des restaurants.

1   2   3  


Suivez-nous sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.