Une trentaine d’officiels de pays francophones africains au Hunan pour un séminaire sur l’eau

Laura
french.china.org.cn, Mis à jour le 30. 06. 2017


 

Le 21 juin s’est ouvert à Changsha le séminaire 2017 sur les travaux hydrauliques et le développement socio-économique de pays francophones africains, organisé par l’entreprise Zhongnan Engineering Corporation Limited. sous l’égide du ministère chinois du Commerce.

Lors des trois semaines à venir, 30 officiels venus de pays francophones africains dont l’Algérie, le Maroc et Madagascar mèneront des discussions sur l’état actuel de l’exploitation et de la mise en valeur des ressources en eau, sur la loi chinoise sur l’eau, le système du plan hydraulique de Chine, la protection de l’environnement hydraulique, la prévention et la gestion des catastrophes des eaux, la construction de grands travaux hydrauliques, ainsi que le développement socio-économique. En marge du séminaire seront également prévues des visites au réservoir de Xin’anjiang et au lac Dongting.

Selon Xia Jianping, économiste en chef adjoint chez Zhongnan Engineering Corporation Limited., l’entreprise a participé, depuis sa création il y a plus de 60 ans, aux travaux de construction de plusieurs centaines de projets hydrauliques et hydro-électriques en Chine, mettant sur pied un système complet de services et de techniques de gestion d‘ouvrages hydrauliques et hydro-électriques, et accumulant de riches expériences dans ce domaine, ce qui a permis à Zhongnan Engineering Corporation Limited. de devenir une société internationale centrée sur la compétitivité dans les technologies et la gestion des travaux.

Du point de vue de Li Peng, directeur adjoint du service des règlements et des relations économiques et commerciales internationales au sein du département du Commerce du Hunan, la construction d’ouvrages hydrauliques est toujours placée au centre des actions prioritaires du gouvernement. Le Hunan a depuis de longues années obtenu des succès remarquables dans le domaine de la gestion des ressources en eau, dans la pratique et la recherche scientifique, accumulant ainsi de riches expériences en la matière. C’est la raison pour laquelle le Hunan entend échanger avec les différents pays en développement sur un plan de construction des capacités de gestion des ressources en eau.



Suivez-nous sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.